Vos questions – Nos réponses

Tout d’abord, habitez-vous une des communes gérées par l’association (St Rambert en Bugey, Serrières, Javornoz, Grattoux, Vorages, Blanaz, Lupieu, Morgelas, Angrières ?

Non ? Joigniez votre mairie qui se doit de prendre en charge les chats errants sur sa commune (certaines ont un partenariat avec des associations)

Oui ? Rendez-vous sur la page nos actions de ce site.

Il existe différentes façons de nous aider et nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à notre association et à ses objectifs…

vous souhaitez participer financièrement au projet en nous aidant à payer les stérilisations/castrations et la nourriture… Que ce soit via un ou des dons, l’adhésion ou le parrainage, vous trouverez forcément la formule  qui vous convient. Nous soutenir

Vous souhaitez plutôt devenir une force active de notre association en devenant bénévole, que ce soit pour nous aider au trappage, participer à la gestion d’un ilôt de nourrissage, contribuer aux manifestations que nous allons organiser au cours de l’année, etc… vous êtes les bienvenu(e)s !!

Rendez-vous dans la page nos actions pour tout savoir.

N‘hésitez pas à nous joindre au 07 69 87 65 67

Grace aux arguments ci-dessous, vous pouvez convaincre votre voisin du bon choix de la stérilisation des chats errants, leur permettant de devenir des chats libres, plutôt que de choisir la manière forte :

« Les chats des rues font partie de notre environnement à part entière, maillon d’une chaîne écologique dans laquelle ils remplissent une fonction sanitaire en chassant et contenant les populations de rats, souris, oiseaux… 

Les chats stérilisés ne se bagarrent plus et ne délimitent plus leur territoire par des urines malodorantes, plus de miaulements en pleine nuit pour appeler la femelle et surtout, moins de contamination des maladies infectieuses comme le FIV, transmis par rapports sexuels et bagarres…. 

Les chats libres permettent de stabiliser la population féline d’un quartier car même stérilisés, ils continuent à protéger leur territoire en empêchant d’autres arrivants de s’installer. »

Rendez-vous dans la page nos actions pour tout savoir.

 

Vous vous êtes déjà assuré que ce chat est errant ?

Non : rendez-vous sur la page nos actions de ce site.

Oui : avant tout, il faut savoir dans quel objectif vous voulez attraper ce chat ? Notre association s’est créée afin de stériliser et nourrir les chats errants devenus libres afin de contrôler la population de chats de notre commune et ses hameaux en leur maintenant leurs espaces de vie et territoires, il est judicieux  de nous appeler au 07 69 87 65 67 pour en discuter avant d’envisager d’attraper un chat.

Attraper un chat errant n’est pas forcément une tâche évidente, surtout s’il ne se laisse pas approcher. Il va falloir alors passer par le trappage, en suivant des étapes bien précises. rendez-vous sur le  tutoriel de trappage.

Vous pouvez le faire vous-même si vous êtes en possession d’une trappe.

Vous pouvez aussi nous laisser faire, nous avons l’habitude, pour cela, n’hésitez pas à nous appeler au 07 69 87 65 67 afin d’organiser ce  trappage.

Le chat errant : non stérilisé ; sauvage

Le chat libre : Stérilisé ; sauvage

Le chat domestique : possède un maître ; stérilisé ou non ; se doit d’être identifié.

Rendez-vous dans la page nos actions pour tout savoir.

Réponse tirée du site de l’association la compagnie des chats :

« Des inconvénients d’une population de chats errants …

 Les chats errants provoquent des nuisances diverses, notamment pendant les périodes de rut:

Marquages : le chat délimite son territoire par des jets d’urine malodorante et par des griffures

Nuisances sonores : la période du rut se caractérise par des feulements chez la femelle, et par des comportements agressifs chez les mâles.

Rendez-vous dans la page nos actions pour tout savoir.

 

Une méthode souvent adoptée dans certaines situations consiste à essayer de faire partir les chats en les privant de nourriture. On obtient souvent l’effet contraire : ils se rapprochent. En effet, les chats sauvages sont très attachés à leur territoire et au lieu de partir pour chercher de la nourriture ailleurs, ils vont empiéter sur les habitations humaines à la recherche de moyens de subsistance. Priver les chats de nourriture est également un moyen très cruel, car ils meurent de faim.

 …aux avantages d’une population de chats libres

 Les chats des rues font partie de notre environnement à part entière, maillon d’une chaîne écologique dans laquelle ils remplissent une fonction sanitaire en chassant et contenant les populations de rats, souris, oiseaux…Les chats stérilisés ne se bagarrent plus et ne délimitent plus leur territoire par des urines malodorantes, plus de miaulements en pleine nuit pour appeler la femelle et surtout, moins de contamination des maladies infectieuses comme le FIV, transmis par rapport sexuel et bagarres….

 Les Chats Libres permettent de stabiliser la population féline d’un quartier car même stérilisés, ils continuent à protéger leur territoire et empêchant d’autres arrivants de s’installer.

Une population féline bien contrôlée est toujours bien acceptée par les habitants :

– le chat est un animal craintif qui fuit devant le bruit et devant un inconnu ;

– il n’agresse jamais l’homme sauf quand celui-ci veut le saisir brutalement ;

– aucune des maladies propres au chat (FIV, leucose, coryza, typhus…) n’est transmissible à l’Homme, sauf la rage (mais celle-ci a été éradiquée en France depuis 1995) ;

– le chat est l’un des rares animaux à enterrer ses déjections (sauf le mâle en rut).

 Enfin, le chat libre est un statut reconnu par la loi et protégé par la Protection Animale. »

Rendez-vous dans la page nos actions pour tout savoir.

Appelez nous au 07 69 87 65 67 et nous échangerons afin d’établir ensemble la meilleure stratégie pour vous accompagner.

Rendez-vous sur la page nous soutenir.